Focus : la Région Bretagne

Forêt du Huelgoat
Forêt du Huelgoat

De vieux chênes tortueux incrustés de lichens, des panaches de fougères et au milieu une rivière bondissant sur de gros blocs moussus, le tout baignant dans un air saturé d’humidité. Qui ne connaît pas cette image d’Épinal souvent utilisée pour illustrer la forêt bretonne ? Plusieurs fois centenaire, les massifs forestiers de cette région sont essentiellement constitués de chênes et de hêtres. Plus généralement, les 33 essences principales de feuillus occupent 70% de la surface forestière de la région.

Cartographie des massifs forestiers en Bretagne
Cartographie des massifs forestiers en Bretagne

Cependant, avec 380.000 hectares, soit 14% du territoire régional, la Bretagne figure parmi les régions les moins forestières de France. Malgré cela, plusieurs forêts ont un intérêt patrimonial fort, en premier lieu grâce à leur grande diversité de peuplement, plutôt favorable à la biodiversité. De ce fait, beaucoup de massifs forestiers bretons appartiennent au réseau écologique européen Natura 2000 : forêt de Paimpont, Quénécan, Huelgoat, Lanouée, Beffou, Pont-Callec ou encore Cranou. Ils abritent de très nombreuses espèces, près de 300 végétaux et au moins 140 animaux différents.

8 missions de l’Observatoire de la Biodiversité des Forêts sont proposées en région Bretagne. En novembre, nous recherchons l’Escargot de Bourgogne et le champignon Langue de Bœuf. Les données validées alimenteront l’Inventaire National du Patrimoine Naturel.

Publicités