Zoom sur… la Langue de boeuf

La langue de bœuf au menu de l’Observatoire de la Biodiversité des Forêts ? Ne vous y méprenez pas, il s’agit en fait ici d’un champignon ! Connue depuis l’Antiquité, la Fistuline hépatique doit son nom courant à son apparence en forme de rein et à sa couleur rouge, qui rappelle la langue des bœufs.

Langue de boeuf
Langue de boeuf

Le chapeau présente une structure en éventail et il est monté sur un pied généralement discret. Sur la face inférieure du champignon, les pores forment des tubes courts et serrés de couleur crème.
Il pousse de l’été à l’automne, principalement dans les blessures d’arbres feuillus tels que les chênes et parfois les châtaigniers. Mais on peut aussi le trouver sur des arbres en parfait état. La langue de bœuf peut atteindre une taille impressionnante, le record en France enregistré à ce jour est de 2 m pour 20 kg !

Langue de bœuf
Langue de bœuf

La présence de ce champignon est classée « probable » dans seulement 9 départements : le Calvados, l’Orne, la Mayenne, l’Essonne, le Loiret, l’Allier, la Haute-Saône, la Meurthe-et-Moselle et la Moselle.
Participez jusqu’à la fin du mois à la mission n°11 et partez à la chasse à la langue de bœuf : vous serez peut-être le premier à l’observer dans votre département !

Advertisements