Le rôle des oiseaux dans l’écosystème forestier

Comme c’est le cas pour tous les animaux, chaque espèce d’oiseaux joue un rôle particulier dans le fonctionnement et l’équilibre de la forêt. Le rôle des oiseaux dans cet écosystème est en majeure partie fonction de leur régime alimentaire. Passage en revue :

  • Pouillot verdâtre
    Pouillot verdâtre

    Les insectivores tout d’abord, comme la mésange, la fauvette ou les pouillots, consomment un très grand nombre d’insectes adultes, de chenilles et d’œufs. Ces prédateurs, en réduisant les pullulations d’insectes, permettent le maintien d’une biodiversité élevée et d’espèces secondaires qui sinon ne résisteraient pas à la compétition.
    Les frugivores, eux, sont les principaux disséminateurs de baies et autres fruits charnus. Les pigeons et les grives sont les plus visibles. Les frugivores entretiennent des relations étroites avec certaines essences : le Pigeon ramier avec le merisier, la Grive draine avec le gui, le Merle noir avec le lierre.

  • Cassenoix moucheté
    Cassenoix moucheté

    D’autres aident sans le savoir la forêt à se régénérer ! C’est le cas du Geai des chênes avec les glands, et du Cassenoix moucheté avec les graines de mélèze. Tous deux font des réserves pour l’hiver en enfouissant à l’automne une quantité considérable de graines dans de multiples caches creusées dans le sol, mais seulement une sur dix environ sera retrouvée ! Celles qui sont perdues ou pas entièrement consommées germeront.

  • Pic épeiche mâle
    Pic épeiche mâle

    Certaines espèces, enfin, entretiennent l’habitat d’autres animaux notamment pour la reproduction : c’est le cas des pics qui creusent dans l’arbre pour nicher ou dormir. Autant de cavités créées qui sont indispensables pour la nidification d’espèces dites cavernicoles : gobemouches, chauve-souris ou guêpes.

Publicités