Record mondial de reforestation pour l’Équateur

© Ministère de l'environnement équatorien
© Ministère de l’environnement équatorien

Dans le cadre de la journée nationale de reforestation « Siembratòn », l’Équateur vient de battre le record mondial de reforestation avec la plantation de 650 000 arbres en une seule journée grâce à la mobilisation de plus de 45 000 personnes dans tout le pays.

Malgré une prise de conscience générale, la déforestation se poursuit à un rythme alarmant : pour l’année 2014, 13 millions d’hectares de forêt ont été détruits dans le monde.

Pour contrer ce fléau, l’Équateur s’est engagé depuis plusieurs années déjà. Une nouvelle Constitution adoptée en 2008 a ainsi permit la reconnaissance des droits de la nature. Deux droits spécifiques lui sont reconnus : le droit d’être respecté et celui d’être restauré en cas de dommages.

De plus, 74 millions de dollars ont été alloués au reboisement du pays avec l’objectif d’atteindre un niveau de « déforestation zéro ».

Ces mesures ont porté leurs fruits puisque la déforestation a presque diminué de moitié dans le pays par rapport à la période 1990-2000 avec la préservation de plus d’un million d’hectares de forêt et la plantation de 50 millions d’arbres, permettant le reboisement d’un peu plus de 4% de la superficie totale du territoire.

Advertisements