Archives pour la catégorie Espèces

Les Missions Forêt du mois

C’est le moment de sortir se balader en forêt : ça fourmille, ça se chamaille et ça chantonne de toutes parts ! C’est la période où vous croiserez le plus d’espèces, car comme le dit le dicton, en mai elles font ce qui leur plait et malgré une météo capricieuse, elles sont de sortie ! À vous de les trouver : 22 missions vous attendent ce mois-ci avec des fiches revisitées, mises à jour, parfaitement dans l’esprit de l’Observatoire de la Biodiversité des Forêts !

Lire la suite Les Missions Forêt du mois

Menacé, je montre mon ventre !

Depuis quelques jours, si vous tendez bien l’oreille lors de vos ballades à la campagne, vous pourrez entendre le chant discret d’un amphibien, une chansonnette d’une seule note répétée à tue-tête, que seuls les plus attentifs reconnaîtront. Quel est donc le nom de cette étrange bête qui se met sur le dos lorsqu’elle se sent menacée et montre à la vue de tous son ventre jaune ? Le Sonneur à ventre jaune bien sur !

CCByNcNd Alexandre Roux

Lire la suite Menacé, je montre mon ventre !

Thomas a trouvé un poulet des bois !

Alors que l’application « Mission Forêt avec Noé » est sortie depuis trois mois, les observations en forêt se multiplient ! Comme plus de 1200 détenteurs de smartphone en France, Thomas l’a téléchargé  et s’est lancé dans l’aventure de l’observation nature. En septembre dernier, il observe un Polypore soufré (Laetiporus sulphureus) dans un bois des Yvelines : il est le premier à transmettre une observation de cette espèce via « Mission Forêt avec Noé ».

L’occasion pour l’OBF de vous faire découvrir cette mission accessible à tous les observateurs, quel que soit leur niveau !

polyporefrise-thomas-litzler
©Thomas Litzler

Lire la suite Thomas a trouvé un poulet des bois !

Fragile orvet !

L’Orvet fragile est loin d’être ce qu’on lui reproche… Il n’est pas un serpent et n’est pas venimeux ! Il est d’ailleurs beaucoup plus petit (30 à 50 cm), ces derniers mesurant généralement entre 50 cm et jusqu’à 1m60 pour la Couleuvre d’Esculape. L’Orvet est pourtant le bouc émissaire des morsures opportunistes faites à l’homme par certains de ces serpents. Du sous-ordre des Sauria, et non des Serpentes, il ne possède pas de venin et est donc totalement inoffensif pour l’homme.

©Gilles Martin
©Gilles Martin

Il ne faut pas avoir peur de l’Orvet, c’est l’ami de l’observateur ! Lire la suite Fragile orvet !