Maillot cendré

Maillot cendré © O. Gargominy

Maillot cendré Solatopupa similis (Bruguière, 1792)

Classe des Gastéropodes / Ordre des Stylommatophores / Famille des Chondrinidae

Statut de conservation UICN Europe : Préoccupation mineure  Visuel_LC

Fait partie de la mission N°: 41

  • Description

La taille de sa coquille mesure de 3,5 à 14 mm de hauteur pour un diamètre de 1,5 à 4 mm. Elle est cylindrique en forme de fuseau et de coloration grise cendrée (c’est une couleur typique des emplacements calcaires). Elle présente des spires assez aiguë, finement striée obliquement.

Le maillot cendré dispose de dents à l’ouverture (orifice d’entrée de la coquille) lui permettant de se protéger des scolopendres.

Parfois aussi sur des massifs de plantes (thym, sarriette).

  • Caractère biologique

Habitat : caractéristique des forêts du littoral méditerranéen. Il vit principalement sur les falaises ou les terrains présentant des affleurements rocheux. Hors milieu forestier, il n’est pas rare de le trouver sur les vieux murs de pierre exposés au soleil.

Alimentation : il sort par temps humide pour se nourrir d’algues et de lichens.

  • Où est-il en forêt ?

Le Maillot cendré se rencontre sur les rochers calcaires et les pierres exposées au soleil dans les petites clairières. Souvent présents en grand nombre, ils se protègent du froid ou de la chaleur à l’abri de leur coquille ou en se réfugiant dans des anfractuosités d’arbres ou de souches.

  • Anecdote

Son nom lui a été donné en raison de la spire de sa coquille constituée de nombreux tours qui le fait paraître « emmailloté » !

  • Données actuelles INPN INPN_Maillot cendré

Présence probable à confirmer dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur ainsi que dans 6 départements : Drôme, Ardèche, Aude, Hérault, Gard et Nord.

Logo_INPNPour en savoir plus, découvrez la fiche descriptive du Maillot cendré sur le site de l’INPN en cliquant ici.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :