Grand Mars changeant

Grand Mars changeant © Michel Rauch/Biosphoto

Grand Mars changeant Apatura iris (Linnaeus, 1758)

Classe des Insectes / Ordre des Lépidoptères / Famille des Nymphalidés

Statut de conservation UICN France : Préoccupation mineure  Visuel_LC

Fait partie de la mission N°: 19

  • Description

D’une envergure de 7 à 8 cm, le Grand Mars changeant se reconnait à la couleur brune de ses ailes, traversées d’une bande claire sur les postérieures et de quelques taches claires sur les antérieures.

  • Caractère biologique

Habitat : présent dans tous les départements de France, à l’exception de la Corse et de la bordure méditerranéenne. L’espèce fréquente les forêts matures de feuillus avec de petites clairières ou des sentiers bordés de saules. Elle affectionne également les zones de boisements spontanés dans les fagnes, prés humides et les bords d’étangs.

Plantes hôtes : principalement les saules, plus rarement les aulnes et les peupliers.

Alimentation : nectar des plantes et miellat d’arbustes, le Grand Mars changeant se nourrit aussi de charognes de petits animaux ou d’excréments.

Reproduction : le mâle du Grand Mars changeant est très territorial : il établit son territoire sur une branche d’arbre et le défend sur 100 mètres carrés d’espace environ. Les femelles se reproduisent avec les mâles victorieux et pondent leurs œufs isolément sur le dessus des feuilles de saules, d’aulnes ou de peupliers.

Période de vol : de mi-juin à mi-août en une seule génération annuelle.

  • Signe particulier 

Comme le Petit Mars changeant, la couleur de ses ailes passe du gris foncé au bleu violacé métallique en fonction de leur angle d’inclinaison par rapport à la lumière du soleil.

  • Où est-il en forêt ?

Dans les allées boisées et autres orées et clairières forestières. Le Grand Mars changeant reste très difficile à apercevoir. Il vole autour des branches les plus hautes des arbres et ne descend au sol qu’occasionnellement pour boire.

  • Données actuelles INPN 

INPN_Grand mars changeantPrésence certaine sur la majeure partie de la France continentale.

Présence probable à confirmer en Dordogne, Vendée et dans le Val-de-Marne.

Pas d’informations dans le Lot-et-Garonne, la Gironde, les Landes, l’Hérault, les Alpes-Maritimes et la Seine-Saint-Denis.

Logo_INPNPour en savoir plus, découvrez la fiche descriptive du Grand Mars changeant sur le site de l’INPN en cliquant ici.

Publicités

5 réflexions sur “ Grand Mars changeant ”

  1. Bonjour
    il me semble bien avoir aperçu dans les collines d’allauch au pied du garlaban un grand mars changeant mais d’une taille inférieure soit 4cm mi mai . Mais d’après votre carte, ce n’est pas une zone où on pourrait le rencontrer.
    Cordialement
    LMP

  2. Bonjour,
    Peut-être avez-vous observé un petit mars changeant ! Ces deux espèces se ressemblent, mais le petit mars est plus petit et se trouve dans la zone géographique que vous avez indiquée. Si vous l’avez photographié et que vous étiez en forêt, participez à l’Observatoire de la Biodiversité des Forêts en nous transmettant votre observation.
    Bonne journée,
    Margot de Noé

  3. Bonjour je viens d’en voir un en Gironde (entre deux mers) pour la première fois ! J’ai une photo mais de mauvaise qualité.

  4. Bonjour,
    Même si votre photo est de mauvaise de qualité, vous pouvez toujours essayer de la déposer sur le site CardObs pour que votre donnée soit enregistrée et intègre les bases de données du Muséum.
    Bonne journée et belles nouvelles observations.

    Sophie de Noé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :