Orvet fragile

Orvet fragile © Olivier Born/Biosphoto

Orvet fragile  Anguis fragilis  (Linnaeus, 1758)

Classe des Reptiles / Ordre des Squamates / Famille des Anguidés

Statut de conservation UICN France : Préoccupation mineure  Visuel_LC (20x20)

Fait partie de la mission N° : 21

  • Description

Les mâles Orvet mesure de 30 à 40 cm tandis que les femelles atteignent jusqu’à 50 cm. L’Orvet fragile possède une petite tête à museau conique et arrondi et sa peau est d’aspect lisse et brillant. La couleur de l’animal évolue au cours de sa vie : le dos varie du jaune au rougeâtre, parfois bleuté ou noir uni, et peut présenter de grandes bandes sombres.

  • Caractère biologique

Habitat : dans toute la France continentale, dans les boisements clairs, en lisière de forêts ou dans les clairièresC’est un fouisseur qui passe la plupart de son temps sous terre : il creuse lui-même ses galeries ou utilise celles de rongeurs où il hiberne l’hiver.

Alimentation : carnivore, l’Orvet fragile consomme principalement des limaces et des vers de terre.

Reproduction : à partir du mois de mai et jusqu’en juin pour les individus ayant atteint ou dépassé 3 ans. Comme pour les autres lézards, les mâles s’affrontent vigoureusement, parfois longtemps, sans prêter aucune attention à d’éventuels prédateurs. Le vainqueur part ensuite à la conquête de sa partenaire pour un accouplement à l’abri pouvant durer jusqu’à vingt heures ! La femelle pond entre 5 et 20 œufs.

  • Signe particulier

Les orvets se regroupent très souvent pour hiberner. Les groupes pouvant atteindre jusqu’à 100 individus ne sont pas rares.

  • Où est-il en forêt ?

Au bord des chemins ou le long des lisières de forêt, généralement en maraude. En été après la pluie.

  • Données actuelles INPN

INPN_Orvet fragilePrésence probable mais à confirmer sur la quasi-totalité du territoire.

Pas de données dans le sud-ouest de la France : Lot-et-Garonne, Gers et Tarn-et-Garonne ainsi qu’en Corse.

Attention : dans la mesure où l’Orvet fragile vous a repéré, il va chercher à se mettre à l’abri. Ne cherchez pas à l’attraper, vous risqueriez de provoquer chez lui le réflexe d’autotomie, à savoir qu’il se sépare de sa queue.

Logo_INPNPour en savoir plus, découvrez la fiche descriptive de l’Orvet fragile sur le site de l’INPN en cliquant ici.

Publicités

6 réflexions sur « Orvet fragile »

  1. L’orvet fragile est commun en Haute-Loire. Confondu avec un serpent, ce lézard sans pattes inofensif est encore trop souvent trouvé écrasé sur les routes par des voitures, ou dans les chemins par des promeneurs ignorants. C.R.

  2. Bonjour,

    Merci pour votre message. L’Orvet fragile peut être commun dans certains départements. Néanmoins, nous avons besoin de données et de photographies de cette espèce pour améliorer la connaissance sur sa répartition dans toute la France.

    En particulier, l’INPN ne dispose d’aucune donnée pour cette espèce pour les départements du Lot-et-Garonne, du Gers et du Tarn-et-Garonne.

  3. bonjour, en Meuse et en particulier dans mes jardins j’en voie régulièrement.
    amicalement
    Bertrand

  4. Bonjour,

    Merci pour votre message. Si vous les voyez en forêt, n’hésitez pas à déposer vos observations et vos photos sur le site. Dans votre jardin, vos données ne pourront être prises en compte.

  5. Bonjour, je pense en avoir aperçu un hier après la pluie dans le Gers, le prenant pour un serpent j’ai fait un bon en arrière le temps de revenir il avait disparu. Sa petite taille, sa couleur et sa disparition silencieuse me laisse supposer que c’était un orvet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :