Sonneur à ventre jaune

BIOS-2462372 (1)
Sonneur à ventre jaune (Bombina variegata), Parc naturel régional des Vosges du Nord, France, M. Rauch

Sonneur à ventre jaune  Bombina variegata  (Linnaeus, 1758)

Classe des Amphibiens / Ordre des Anoures / Famille des Bombinatoridae

Statut de conservation UICN France : Vulnérable  Visuel_VU (20x20)

  • Description

Petit crapaud de 4 à 5 cm de longueur, la femelle est légèrement plus grande que le mâle. De couleur brun marron terreux sur le dos, sa gorge, son ventre et le dessous de ses pattes sont jaune à orange marbré sur un fond noir cendré. Sa peau est parcourue de verrues cutanées réhaussées de petites épines noires. Il possède un corps aplati et un museau arrondi de profil. Ses pupilles sont de forme triangulaires ou en forme de cœur avec l’iris doré.

  • Caractère biologique

Habitat : Milieux ouverts comme les bocages, les prairies mais peut aussi se croiser en lisière de forêt.

Durée de vie : Entre 8 et 10 ans.

Activité : Débute au plus tôt vers mi-mars et se termine en septembre, actif de jour comme de nuit.

Alimentation : Divers invertébrés comme les vers et insectes pour les adultes, les têtards sont herbivores ou détritivores.

Reproduction : De fin avril/début mai à août mais cela dépend des températures et des précipitations. La maturité sexuelle est atteinte entre 3 et 4 ans. Les mâles chantent de jour comme de nuit mais à faible intensité. La femelle pont plus d’une centaine d’œufs qu’elle dépose en petits amas sur des supports végétaux (brindilles, plantes aquatiques, …). Après 5 jours, les œufs éclosent.

  • Où est-il en forêt ?

On le trouve dans les ornières, les fossés en bordure de chemins, les vases et les flaques. Il fréquente également des biotopes aquatiques assez variés : mares permanentes ou temporaires,  bordures marécageuses, anciennes carrières inondées, eaux stagnantes peu profondes et ensoleillées, mares et bras morts avec ou sans végétation aquatique.

  • Répartition

INPN_Sonneur à ventre jaunePrésence certaine dans la partie est, de la région Grand-Est à la région Auvergne Rhône-Alpes, dans le centre et le centre ouest.

Absence probable, certaine voire avérée en Corse, dans le sud-ouest, en Bretagne, en Ile-de-France et dans le nord.

  • Pourquoi le chercher ?

Il est considéré comme « Vulnérable » sur la Liste rouge des amphibiens de France métropolitaine au niveau national et régional. Il a totalement disparu de certaines régions comme dans le Nord-Pas-de-Calais et en Basse-Normandie et est classé « En danger critique » dans les Pays-de-la-Loire et en Haute-Normandie.

Logo_INPNPour en savoir plus, découvrez la fiche descriptive du Sonneur à ventre jaune sur le site de l’INPN en cliquant ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :