Auriculaire mésentérique

Auriculaire mésentérique © Jean-Yves Grospas/Biosphoto

Auriculaire mésentérique Auricularia mesenterica (Dicks. : Fr.) Pers.

Classe des Basidiomycètes / Ordre des Auriculariales / Famille des Auriculariaceae

Statut de conservation UICN France : Non évalué

Fait partie de la mission N°: 33

  • Description

L’ Auriculaire mésentérique se reconnaît à son chapeau de 5 à 15 cm de largeur et de 0,3 à 0,5 cm d’épaisseur, et en forme de disque. Celui-ci est hérissé de poils grisâtres et les bords sont lobés de couleur grise. La face inférieure du chapeau est plissée et de couleur brune ou pourpre.

La chair du champignon est brune et de consistance gélatineuse et élastique. Elle durcit en vieillissant.

L’auriculaire mésentérique entame sa phase de développement plutôt en automne.

  • Habitat

Ce champignon se développe dans toutes les régions de France.

  • Comestibilité

Non.

  • Particularités

Il est dépourvu de pied.

  • Où est-il en forêt ?

Sur des feuillus dépérissant ou mort, en particulier sur les ormes.

On peut le trouver sur des troncs couchés, du bois coupé ou encore sur des branches mortes.

  • Données actuelles INPN 

INPN_Auriculaire mésentériquePrésence probable à confirmer dans 6 départements : Allier, Alpes-Maritimes, Calvados, Loiret, Territoire-de-Belfort et Vosges.

Aucune information dans le reste du pays.

Logo_INPNPour en savoir plus, découvrez la fiche descriptive de l’Auriculaire mésentérique sur le site de l’INPN en cliquant ici.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :