Archives du mot-clé Résultats

L’OBF 2016 en quelques chiffres

La 3ème saison de l’Observatoire de la Biodiversité des Forêts s’est déroulée de mai à novembre 2016, et vous nous avez transmis 117 observations concernant les 42 espèces de l’OBF !
Soient 87 données provenant de l’application smartphone « Mission forêt avec Noé » et 30 données rentrées sur CardObs.

CCByNa Olli Henze
CCByNa Olli Henze

Lire la suite L’OBF 2016 en quelques chiffres

Découvrez les résultats de la saison 1 de l’OBF !

La 1re saison de l’Observatoire de la Biodiversité des Forêts s’est déroulée de mai à novembre 2014. Après 7 mois d’inventaires sans relâche, nous sommes heureux de vous faire part des résultats !

Grâce à votre participation, ce sont 101 nouvelles données, soit 87 % du nombre total des observations réalisées, qui ont été validées et intégrées dans l’INPN. Parmi ces 101 données, 21 sont inédites ! Cela peut paraître peu, mais cela prouve la justesse dont vous avez fait preuve malgré les difficultés de l’observation en forêt.

Vous avez participé depuis les 4 coins du pays puisque vos observations et photographies proviennent de 47 départements et 20 régions ! Les régions Rhône-Alpes, Lorraine, Midi-Pyrénées et Pays de la Loire ont été les plus actives avec plus de la moitié des données saisies. Des chiffres encourageants qui montrent la forte potentialité de l’Observatoire de la Biodiversité des Forêts !

Concernant les groupes d’espèces les plus inventoriés, les lépidoptères (papillons), les champignons polypores et les capricornes arrivent en tête avec respectivement 32, 25 et 21 données saisies.

Nous vous donnons rendez-vous dans moins d’un mois pour une saison 2 qui s’annonce, elle aussi, riche en découvertes et en surprises !

Découvrez tous les résultats en cliquant ici.

Breaking news ! On a aussi retrouvé le Polypore du bouleau en Picardie

Polypore du bouleau
Polypore du bouleau

Souvenez-vous… Il y a 2 semaines, l’équipe de l’Observatoire de la Biodiversité des Forêts vous annonçait une observation inédite du champignon Amadouvier dans le département de l’Aisne. Et bien, une observation de Polypore du bouleau vient également d’être faite pour la toute première fois dans ce même département ! Force est de constater que l’Observatoire de la Biodiversité des Forêts rempli sa mission scientifique à merveille.

Merci, grâce à vous, nous avançons vers une meilleure connaissance de notre patrimoine naturel. La saison 1 de l’Observatoire  se termine le 30 novembre, plus que quelques jours pour inventorier la biodiversité de nos forêts !

Première observation d’Amadouvier en Picardie !

Amadouvier
Amadouvier

Force est de constater que l’Observatoire de la Biodiversité des Forêts rempli sa mission scientifique à merveille ! Ce mois-ci, une observation d’Amadouvier a été faite pour la toute première fois dans le département de l’Aisne ! Félicitations à Sabine Chabernaud pour cette observation inédite. Elle a participé à la mission n°13 « Le champignon au cœur de feu », et grâce à elle l’aire de répartition connue de l’Amadouvier en France s’agrandit, mettant à jour les données de l’Inventaire National du Patrimoine Naturel.
Ce champignon polypore en forme de console plutôt massive peut atteindre jusqu’à 40 cm de long pour un poids de 2 kg. Vivant dans les bois de plaine et de moyenne montagne, préférentiellement sur les troncs de hêtres, on rencontre l’Amadouvier plus rarement sur d’autres feuillus tels que le peuplier, le saule, le marronnier ou le platane. Pour l’anecdote, les jeunes spécimens dégagent une odeur de banane !
La mission n°13 est à réaliser jusqu’à la fin novembre dans les régions Picardie, Haute-Normandie, Basse Normandie, Bourgogne, Pays de la Loire, Poitou Charentes, Midi-Pyrénées et Languedoc Roussillon. Tous à la chasse aux champignons !

Communiqué de presse OBF

Capture d’écran 2014-10-21 à 15.50.43Après 6 mois d’existence, les observateurs, débutants ou initiés, ont déjà rapporté aux scientifiques des données inédites : recherché depuis plus de trente ans dans certains départements, le papillon Bacchante a finalement été retrouvé cette année en Dordogne par nos fidèles détectives ! Bonne nouvelle : la saison d’observation n’est pas terminée… Avis aux amateurs.

Vous trouverez sur ce lien le communiqué de presse associé.

Cucujus est en France !

Cucujus vermillon
Cucujus vermillon

Non non, il ne s’agit pas d’un fruit exotique, mais d’un coléoptère saproxylique, c’est-à-dire lié aux processus de recyclage du bois ! Il s’agit du Cucujus vermillon, ou Cucujus cinnaberinus de son nom scientifique, et il vient d’être redécouvert dans l’Hexagone !

En effet, habitant les régions du centre de l’Europe, des données récentes en Espagne, en Italie et surtout en Allemagne en bordure du Rhin rendaient très probable sa prochaine observation en France.
C’est maintenant chose faite : une mission de deux jours en avril dernier soutenue par l’INPN, a permis à un groupe de 4 entomologistes du Réseau entomologie de l’Office National des Forêts, de la Société Alsacienne d’Entomologie et de l’Ecole d’Ingénieurs de Purpan, de prospecter la rive gauche du Rhin sur près de 100 km de part et d’autre de Strasbourg.

Répartition actuelle du Cucujus vermillon
Répartition actuelle du Cucujus vermillon

Ils ont établi avec certitude la présence de ce magnifique animal dans une large aire des forêts alluviales du Rhin et de la plaine d’Alsace. Cette bonne nouvelle en amène une autre : ces milieux, historiquement malmenés par les activités humaines, vont trouver là un allié de poids pour orienter une gestion respectueuse de ces écosystèmes fragiles.

Rendez-vous compte ! Avant cette découverte, nous disposions seulement de deux informations concernant la présence du Cucujus vermillon en France : une citation en 1931 dans « l’Histoire naturelle des Coléoptères de France » de Georges Portevin et un spécimen non daté (probablement du 19ème) vraisemblablement originaire des Alpes Maritimes conservé au Muséum d’Orléans. Une preuve supplémentaire que les inventaires forestiers, naturalistes comme grand public, sont indispensables pour protéger la biodiversité !