Première observation d’Amadouvier en Seine-et-Marne !

Amadouvier
Amadouvier

Force est de constater que l’Observatoire de la Biodiversité des Forêts rempli sa mission scientifique à merveille ! Ce mois-ci, une observation d’Amadouvier a été faite pour la toute première fois dans le département de l’Aisne ! Félicitations à Sabine Chabernaud pour cette observation inédite. Elle a participé à la mission n°13 « Le champignon au cœur de feu », et grâce à elle l’aire de répartition connue de l’Amadouvier en France s’agrandit, mettant à jour les données de l’Inventaire National du Patrimoine Naturel.
Ce champignon polypore en forme de console plutôt massive peut atteindre jusqu’à 40 cm de long pour un poids de 2 kg. Vivant dans les bois de plaine et de moyenne montagne, préférentiellement sur les troncs de hêtres, on rencontre l’Amadouvier plus rarement sur d’autres feuillus tels que le peuplier, le saule, le marronnier ou le platane. Pour l’anecdote, les jeunes spécimens dégagent une odeur de banane !
La mission n°13 est à réaliser jusqu’à la fin novembre dans les régions Picardie, Haute-Normandie, Basse Normandie, Bourgogne, Pays de la Loire, Poitou Charentes, Midi-Pyrénées et Languedoc Roussillon. Tous à la chasse aux champignons !

La Lettre d’info d’Octobre est en ligne !

Visuel_LIn°6Cliquez ici pour accéder à la Lettre d’info. Au sommaire du fil d’actu de l’Observatoire ce mois-ci :

- Le résultat du mois : première observation d’Amadouvier en Seine-et-Marne !

- Une offre à ne pas rater dans la revue La Salamandre !

- Le coup de cœur du mois : pas 1 mais 3 arbres élus « Arbre de l’Année ! »

Bonne lecture !

Communiqué de presse OBF

Capture d’écran 2014-10-21 à 15.50.43Après 6 mois d’existence, les observateurs, débutants ou initiés, ont déjà rapporté aux scientifiques des données inédites : recherché depuis plus de trente ans dans certains départements, le papillon Bacchante a finalement été retrouvé cette année en Dordogne par nos fidèles détectives ! Bonne nouvelle : la saison d’observation n’est pas terminée… Avis aux amateurs.

Vous trouverez sur ce lien le communiqué de presse associé.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.