6 premières missions en mars !

Grand calosome © Jean-Claude Carton/Biosphoto
Grand calosome © Jean-Claude Carton/Biosphoto

Le mois dernier, vous avez pu découvrir les résultats de la première saison de l’Observatoire de la Biodiversité des Forêts. Aujourd’hui, l’OBF est de retour et vous invite à participer aux 6 premières missions qui débutent dès le mois de mars !

Au programme : des papillons aux couleurs évoquant l’arrivée du printemps, le Morio, l’Aurore et Robert-le-Diable ; un important prédateur des chenilles processionnaires, le Grand calosome ; un escargot qui préfère le crépuscule nommé Petit-gris ; et un longicorne adepte de la marche, le Lamie tisserand.

Ces 6 missions couvrent l’ensemble des régions de France. Venez découvrir la ou les missions de votre région ! N’oubliez pas de photographier les espèces que vous inventoriez : ces photos sont indispensables pour que les scientifiques valident vos données. Nous comptons sur vous pour nous faire part de vos plus beaux clichés !

Vous pourrez ensuite les retrouver sur le site internet de l’Observatoire et sur la page Facebook de Noé. A vous de jouer !

> Découvrir les missions du mois de mars

Saison 2, c’est parti !

3, 2, 1… Inventoriez ! Après une 1re saison 2014 réussie, l’Observatoire de la Biodiversité des Forêts vous ouvre à nouveau ses portes et vous attend dès aujourd’hui, fiers explorateurs, pour partir à la recherche d’espèces forestières communes, plus rares, voire « En danger » ou « En danger critique d’extinction » ! Il y a des changements par rapport à l’année dernière : tout d’abord, ce ne sont plus 28 mais 42 espèces que vous devez retrouver, et autant de missions d’inventaire. 14 espèces rejoignent en effet la communauté OBF, dont une nouvelle famille : les Scarabées !

Logotype NoéDe plus, l’Observatoire continuera pendant l’hiver. Plus de pause hivernale, vous pourrez saisir vos observations et vos photos jusqu’à fin février 2016 avant le début de la saison 3 de l’OBF ! De nouveaux outils sont également disponibles : des fiches de confusion pour vous aider à différencier des espèces morphologiquement proches (voir article plus bas). Et nous vous réservons encore d’autres surprises à venir dans les prochains mois ! Belle année en forêt avec Noé !

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.